Google : un bracelet pour détecter les cellules cancéreuses

Google travaille sur de très nombreux projets, tous ne sont pas sous les feux de projecteurs, comme le projet d’un bracelet pour détecter les cellules cancéreuses.

On sait pertinemment que les laboratoires de Google travaillent sur de très nombreux projets. Si les Google Glass ou les Google Car apparaissent souvent dans les médias, ce n’est pas cas d’autres projets qui sont nettement plus discrets.

On a déjà eu connaissance que Google a de grandes ambitions dans le domaine de la santé. C’est comme cela que l’on connait Baseline, un projet de base de données génétique et moléculaire dévoilé en juillet 2014. Par le biais du site The Atlantic qui a eu droit à une démonstration, on apprend l’existence d’un autre projet très prometteur : un bracelet capable de détecter les cellules cancéreuses.

Le principe de ce projet repose sur deux éléments. Premièrement, une gélule à ingérer contenant des nanoparticules doit être avalée. La mission des nanoparticules va être de circuler dans le corps à la recherche de cellules cancéreuses. En cas de découverte de telles cellules, les nanoparticules vont se fixer aux cellules en question et se mettre à émettre un rayonnement.

C’est à ce moment que le second élément entre en jeu : un bracelet. Celui-ci est conçu pour attirer à lui les nanoparticules dans le but de pouvoir recevoir le rayonnement. Par ce biais, l’utilisateur peut être alerté de la situation et, si nécessaire, agir en conséquence.

Des expériences sont déjà en cours, mais pas sur des êtres humains. Pour leurs essais, les scientifiques ont conçu des bras humains recouverts d’une reproduction de peau humaine composée en partie de vraie peau, mais majoritairement synthétique. Ces expériences visent avant tout à étudier la propagation de la lumière à travers différents types de peau dans le but de pouvoir optimiser la connexion entre les nanoparticules et le bracelet.

Ce bracelet pour détecter les cellules cancéreuses est directement lié au projet Baseline vu que l’une des étapes du développement consiste à déterminer le profil d’une personne « saine » sans aucune cellule cancéreuse.

Il faut préciser que ce projet de bracelet détecteur de cancer n’en est encore qu’à ses balbutiements et qu’il faudra certainement encore de nombreuses années pour le mettre au point.

Ce qu’il est important de voir dans ce projet, ce sont toutes les ambitions de Google en matière de santé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa mission Planck réfute la découverte faite par BICEP2
Article suivantAerokit : un nouveau kit pour les Porsche 911 Turbo et 911 Turbo S

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here