Google : une centrale au charbon convertie en centre de calcul 100% alimenté par des énergies renouvelables

Le 14e centre de calcul de Google sera construit à Widows Creek, sur le site d’une centrale à charbon. Les installations seront 100% alimentée par des énergies renouvelables.

C’est mercredi dernier que Google a annoncé avoir conclu un accord avec la Tennessee Valley Authority, la compagnie d’électricité du comté de Jackson (États-Unis), pour réhabiliter la centrale au charbon de Widows Creek en centre de calcul. Il s’agira du 14e centre pour le géant de l’internet de Mountain View.

Google annonce également que ce centre de calcul sera entièrement alimenté par des énergies renouvelables. « Il est symboliquement très important de transformer une ancienne centrale au charbon, une relique des anciens systèmes d’énergie, pour le convertir en un centre de données entièrement alimenté par des énergies renouvelables », a déclaré David Pomerantz, militant pour le climat et l’énergie au sein de l’organisation Greenpeace.

Au sujet de la reconversion de cette usine au charbon, Michael Terrell, responsable de la stratégie énergétique pour l’infrastructure Google, explique les avantages de ce projet. « C’est une énorme occasion de reprendre ces infrastructures, les lignes de transmissions et les prises d’eau, pour les utiliser pour alimenter un centre de données qui sera alimenté par des énergies renouvelables ».

En utilisant 1,5% de l’énergie éolienne produite aux États-Unis, Google affirme être le plus grand consommateur d’énergies renouvelables du pays. Par rapport à Apple, l’empreinte carbone de Google est malgré cela encore plus élevée. En effet, selon Greenpeace, 100% des centres de calculs d’Apple sont alimentés par énergies propres alors que seulement 46% des centres de données de Google sont alimentés par des énergies renouvelables.

En fait, sans préciser de date, l’ambition de Google est aussi d’avoir 100% de ses centres de calcul alimenté par des énergies propres.

La centrale au charbon de Widows Creek produit de l’électricité depuis 1952. Elle sera arrêtée avant la fin de l’année en raison de la réglementation environnementale.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMeizu MX4 : il faudra jouer pour se procurer le meilleur smartphone sous Ubuntu
Article suivantMars : la NASA commence à chercher un site pour la première mission habitée

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here