Google veut tout connecter avec Android

En présentant ses services Android pour les smartphones, les tablettes, les vêtements, la voiture, la télévision et la santé, Google veut tout connecter avec son système d’exploitation.

Déjà présent sur la majorité des terminaux mobiles, Google compte bien que son système d’exploitation mobile capte de nouveaux marchés. Pour ce faire, la firme de Mountain View a profité de la keynote inaugurale de sa conférence pour les développeurs I/O pour présenter ses services Android pour les smartphones, les tablettes, les vêtements, la voiture, la télévision et la santé.

Pendant 2h30, Google a donc dévoilé son écosystème en commençant par son nouveau système d’exploitation mobile Android L, mais aussi Android Wear, une version allégée spécifique pour les vêtements et les accessoires connectés. À l’occasion de cette présentation, trois nouvelles montres connectées ont d’ailleurs été dévoilées
Avec Android TV, Google veut également que la télévision se connecte à son écosystème, tout comme Android Auto va permettre de transposer certaines fonctionnalités de son terminal mobile vers sa voiture.

Avec Google Fit, la firme de Mountain View compte également connecter votre santé via une sorte de carnet d’e-santé intégrée à l’univers Android.

Considérées en tant que telles, toutes ces annonces sont très prometteuses d’un écosystème cohérant. Par contre, comparativement à la keynote d’Apple d’il y a quelques jours, on constate que tout ce qu’a annoncé Google est avant tout une réponse point par point aux annonces faites par la marque à la pomme. De fait, la bataille entre les deux géants du high-tech n’est pas prête de se calmer dans un monde où les utilisateurs pourraient bien se retrouver comme des otages de cette guerre.

Google présente ses services pour les montres, la télé, la voiture et la santé
Démonstration d’Android Car © Google
Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDomotique : bientôt des équipements signés Apple ?
Article suivantFibre optique : Bouygues Telecom augmente le débit et baisse le prix

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here