Google veut s’agrandir en Belgique

En introduisant une demande d’agrandissement pour son site de Ghlin-Baudour, Google affiche son intention de s’agrandir en Belgique.

Le géant de l’internet Google possède un site dans la zone d’activité économique de Ghlin-Baudour. L’entreprise américaine vient d’introduire une demande en vue d’obtenir un permis pour l’extension de ses bâtiments.

L’intention de Google est d’obtenir le permis unique pour le renouvellement des autorisations visant le site existant, mais aussi pour l’extension des bâtiments pour le traitement des données. Il s’agirait en fait de construire un troisième bâtiment destiné à son data center.

L’enquête publique va débuter le 8 mai. Le dossier sera consultable dans les trois administrations communales de Mons, Saint-Ghislain et Quaregnon.

Alors que se pose la question de la superficie de ce nouveau bâtiment, Google, comme à son habitude, reste discret sur la question. « Nous ne souhaitons pas rendre publiques certaines données », a répondu un manager de Google. « Notre demande de permis va être examinée et ce n’est qu’après 140 jours que nous saurons si les travaux seront autorisés », a-t-il ajouté.

D’après une source proche du dossier, cet agrandissement pourrait se traduire par des recrutements. Il est à préciser que le site de Google de Ghlin-Baudour occupe déjà environ 250 salariés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentChine : la PS4 dépasse déjà la Xbox One
Article suivantL’Assemblée adopte massivement le projet de loi sur le renseignement

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here