Google Wallet : utiliser une carte de débit prépayée sera bientôt possible

Alors que la lutte fait rage autour des solutions de paiement simples et sécurisées, Google continue son chemin en annonçant sa première carte de débit pour son Google Wallet.

Grâce à une carte de débit prépayée, il sera bientôt possible de payer en magasin et de retirer de l’argent liquide à un distributeur par le biais du service Google Wallet, c’est ce que le géant du web vient d’annoncer.

Alors que Google Wallet est jusque à présent relativement limité, aux paiements entre particuliers par exemple, cette annonce ouvre de nouvelles perspectives au niveau des paiements physiques. La seule condition sera que les distributeurs automatiques et les magasins acceptent les MasterCard.

Disponible uniquement aux États unis dans un premier temps, cette carte sera entièrement gratuite, c’est-à-dire sans frais de gestion. Le plus logiquement du monde, elle ne permettra aussi de dépenser que l’argent qui aura été préalablement crédité sur le Google Wallet.

La question qu’il faut se poser est de savoir si Google n’était pas en train d’ouvrir un service bancaire qu’en pensez-vous ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : place à la boutique anti-Google
Article suivantLa Xbox One monte sur le ring ce vendredi

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here