Gran Turismo 6 : arrivée d’une agressive Mazda LM55 Vision GT

Disponible au téléchargement depuis le 25 décembre, une mise à jour de Gran Turismo 6 apporte une très agressive Mazda LM55 Vision GT.

Les amateurs du jeu vidéo Gran Turismo 6 sont certainement ravis de découvrir que l’éditeur les a gâtés pour Noël en proposant une nouvelle mise à jour du jeu, une nouvelle version qui incorpore la très agressive Mazda LM55 Vision GT à la liste de voitures déjà bien fournie de famille « Vision Gran Turismo » du célèbre jeu vidéo.

Cette LM55 Vision GT proposée par Mazda adopte des lignes agressives et modernes tout en rappelant le glorieux héritage laissé par la célèbre 787B, un bolide qui a remporté les 24 Heures du Mans en 1991. Il s’agit d’un prototype au look bestial qui ravira très certainement les chasseurs de chrono.

Avec ses formes arrondies et sa face avant saillante, la LM55 Vision GT évoque le style Kodo adopté comme ligne esthétique par la marque nippone depuis quelque temps. Par contre, sa silhouette reprend sans équivoque l’héritage que le constructeur a laissé dans le sport automobile en reprenant les traits de la célèbre 787B.

Mazda ne donne aucun détail au sujet des performances pures de son monstre virtuel. Le constructeur promet juste « une transmission de pointe offrant la quintessence de la puissance, de l’efficacité et de la durabilité », et cela pour « un ratio poids/puissance exceptionnel ». En ajoutant à cela un châssis monocoque et des composants en fibre de carbone ultra léger, on obtient une très agressive Mazda LM55 Vision GT plus que prometteuse.

Tous les adeptes de Gran Turismo 6 n’ont plus qu’à télécharger la dernière mise à jour du jeu avant de pouvoir eux-mêmes se forger une idée du bolide.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec sa N1, Nokia promet la différence
Article suivantGoogle se prépare à tester sa voiture autonome en ville

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here