Greenpeace encore une fois censuré par YouTube

La vidéo de Greenpeace contre les activités de Shell en Arctique a été supprimée par YouTube, une mesure de censure qui ne touche pas l’association écologique pour la première fois.

Alors que YouTube avait déjà censuré une vidéo de Greenpeace réalisée par le hacking d’un Grand Prix de Formule 1, la plateforme de partage vidéo a récidivé en supprimant une vidéo dénonçant les activités de Shell en Arctique.

Sur la chanson « Everything Is Awesome » du film « La Grande Aventure LEGO », Greenpeace montre un monde LEGO qui se transforme de merveilleux à un enfer progressivement envahi par une nappe de pétrole, un film visant à dénoncer les activités de Shell en Arctique, mais aussi à inciter le fabricant de jouets à ne plus travailler avec le pétrolier américain.

Si Greenpeace a réagi en republiant cette vidéo sur Vimeo, l’association écologique appelle également tous ses sympathisants à uploader cette vidéo partout où ils le peuvent. Par ailleurs, Ian Duff, le responsable des campagnes de Greenpeace, conteste cette censure et demande à bénéficier d’un droit à la parodie et à la satire.

Alors qu’il existe plus de 700 vidéos qui reprennent le même thème sans être censurées, pourquoi c’est le cas de la vidéo de Greenpeace ?

YouTube censure Greenpeace
YouTube censure Greenpeace

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent« Assassin’s Creed Pirates » proposé gratuitement sur l’App Store
Article suivantMindRDR : la pensée pour commander ses Google Glass

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here