GTA Online : attention, bouchons !

Victime de son succès, le mode multijoueurs en ligne de « Grand Theft Auto V » n’arrive pas faire face à l’affluence record des utilisateurs.

C’est le 1er octobre dernier que Rockstar Games a ouvert le mode multijoueurs en ligne de « Grand Theft Auto V », un nouveau mode proposé avec la dernière version du jeu. Si l’éditeur avait mis en garde les joueurs quelques heures avant l’ouverture de GTA Online, l’afflux record s’est chargé du reste.

En effet, de très nombreux joueurs souhaitant jouer en ligne se sont retrouvés bloqués devant un interminable écran de chargement pour certains, ou coincés au moment de lancer la première activité servant d’introduction.

Rockstar Games a clairement sous-estimé le succès de son mode online et c’est pour cette raison que l’éditeur rapidement publié ses plus plates excuses en annonçant déployer au plus vite des serveurs supplémentaires, mais aussi pour mettre en place certains correctifs nécessaires à fluidifier le jeu en ligne.

En fin de semaine dernière, quelques jours après le lancement, la situation s’est certes un peu améliorée, mais avec toujours l’omniprésence de perturbations.

Il faut préciser que GTA V a été lancé courant septembre et que quelques 11 millions d’exemplaires pour Xbox360 et PS3 qui ont déjà été vendus, des ventes supérieures aux pronostics les plus optimistes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 7 : les fonctions cachées qui peuvent vous être utiles
Article suivantTests de performance : Samsung de nouveau au cœur du débat
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here