GTC4 Lusso : la remplaçante de la Ferrari FF se dévoile avant Genève

La remplaçante de la Ferrari FF sera l’une des grosses attractions du prochain Salon de Genève. La GTC4 Lusso se dévoile en photos avant l’heure.

Il suffit de découvrir l’esthétique de la GTC4 Lusso pour se rendre compte que la nouvelle Ferrari conserve une allure similaire à la FF qu’elle remplace. En fait, sa face avant est très proche alors que l’arrière se différencie nettement plus. Pour certains puristes, le hayon, les feux et plus globalement son style peuvent sembler moins réussis en ne faisant pas l’unanimité.

Par contre, la plus familiale des Ferrari est toujours capable d’accueillir quatre occupants. Justement, l’habitacle reste dans la continuité de la FF, avec seulement quelques ajustements, comme le volant et un nouveau système multimédia.

Les puristes seront par contre ravis d’apprendre que le V12 atmosphérique de 6,3 litres est toujours présent. Mieux, avec 690 chevaux, il gagne 30 chevaux supplémentaires. Grâce à cela, cette familiale avale le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et peut rouler à une vitesse maximale de 335 km/h. Il s’agit clairement d’une véritable Ferrari malgré sa longueur imposante de 4,92 mètres !

Tout comme sa devancière, la Ferrari GTC4 Lusso a toujours droit à la transmission intégrale. Par contre, elle a droit en plus au 4RM-S, un nouveau système à quatre roues directrices qui améliore la maniabilité. Le constructeur annonce aussi des améliorations au niveau de ses systèmes électroniques, sur le différentiel E-Diff et les amortisseurs SCM-E notamment.

C’est à l’occasion du Salon de Genève que Ferrari va présenter la GTC4 Lusso en première mondiale. Elle sera certainement l’une des grosses attractions du prochain rendez-vous automobile genevois, cela sera aussi l’occasion d’en savoir encore plus à son sujet.

Que pensez-vous de cette Ferrari GTC4 Lusso. S’agit-il simplement d’une Ferrari FF restylisée comme certains le disent, ou s’agit-il réellement d’un nouveau modèle ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa sécurité d’internet en France est une des pires d’Europe
Article suivantLHC : le CERN s’interroge sur une particule détectée qui n’entre dans aucun modèle

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here