Guerre des brevets : Apple attaque de nouveau Samsung

Visiblement bien décidé à faire interdire ses appareils aux États-Unis, Apple intente une nouvelle action en justice contre Samsung au sujet de violations de brevets.

La trêve en matière de guerre des brevets entre Apple et Samsung n’aura finalement duré que deux semaines. Quinze jours après le dernier verdict, la firme de Cupertino a en effet décidé d’en remettre une couche en intentant un nouveau procès au géant sud-coréen.

Lors du précédent épisode, Apple avait certes gagné avec la condamnation de Samsung à devoir verser 120 millions de dollars, mais cette victoire possède tout de même un certain goût amer vu que c’était 2 milliards de dollars qui avaient été réclamés, mais aussi que la juge Lucy Koh n’a retenu que deux infractions sur les neuf brevets supposés violés.

Face à ce verdict somme tout en demi-teinte, la firme à la pomme vient donc de déposer une nouvelle plainte en vue de faire interdire à la vente neuf appareils de Samsung aux États-Unis. Cette plainte vise directement les : Galaxy S2, S3, S2 Epic 4G Touch, S2 Skyrocket, Note 2, Note, Nexus, Admire et Stratosphere.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple tente de faire interdire la vente de certains appareils sud-coréens sur le territoire des États-Unis, des requêtes qui n’ont pour le moment jamais abouti. Les chances que cette nouvelle requête aboutisse semblent donc relativement minces.

Mais la petite subtilité de cette nouvelle plainte repose dans une petite phrase qui stipule que « que l’interdiction de ventes doit s’appliquer à tout logiciel ou code capables d’intégrer des fonctionnalités violant le droit d’auteur, et/ou pas assez différenciant, des fonctions et composants des produits Apple ». Par cette simple phrase, ce ne sont pas que les 9 appareils qui sont visés, mais tous les appareils de Samsung, y compris le récent Galaxy S5.

Cette nouvelle attaque semble à priori d’autant plus surprenante qu’une trêve vient d’être signée entre Apple et Google, ce qui n’empêcherait pas les ingénieurs de Mountain View à venir témoigner en faveur de Samsung lors d’un éventuel procès.

Une chose est en tout cas certaine, c’est que la juge Lucy Koh devra pour la troisième trancher le même genre d’affaire opposant Apple à Samsung.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker