Guerre des brevets : Apple condamné à cause de Facetime

Un tribunal texan a condamné Apple à verser 368.2 millions de dollars à VirnetX pour avoir violé des brevets avec son application Facetime.

C’est un tribunal fédéral du Texas qui a condamné, hier soir, Apple à payer 368.2 millions de dollars à VirnetX pour avoir violé quatre brevets relatifs aux technologies VPN utilisées par l’application FaceTime qui est disponible sur les iPhone, iPod Touch, iPad et Mac.

VirnetX est un éditeur de logiciels de sécurité qui avait porté plainte contre Apple après avoir estimé que la firme à la pomme utilisait des technologies de réseau VPN qu’il avait breveté. L’éditeur réclamait initialement 708 millions de dollars, mais le tribunal a préféré couper la poire en deux.

À la décharge d’Apple, il faut préciser que les brevets de VirnetX sont suffisamment larges pour englober de nombreuses technologies et, se faisant, le plaignant ne se gêne pas d’attaquer les ténors du marché à ce sujet. C’est ainsi que, outre Apple, Cisco, Siemens, NEC et Avaya sont déjà passés devant le tribunal contre VirnetX au sujet de ces brevets. Il semble que cette méthode soit suffisamment lucrative pour qu’elle soit répétée… en tout cas pour le moment, car Apple comptera certainement faire appel de cette décision de justice.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5 : est-il toujours possible de surfer en France ?
Article suivantiPhone 5 : production problématique pour Foxconn

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here