Guerre des brevets : Microsoft attaque Kyocera

C’est parce que Kyocera utilise des brevets Microsoft sans autorisation que l’éditeur de Redmond a décidé d’attaquer en justice le fabricant japonais.

En proposant du multitâche, de la gestion d’énergie pour améliorer l’autonomie du terminal, l’adaptation de l’OS à l’environnement de l’utilisateur, des services de géolocalisation et l’envoi de messages texte, les smartphones Android conçus par Kyocera proposent des fonctionnalités qui sont très courantes sur l’ensemble des appareils mobiles. Le seul petit souci, c’est qu’il s’agit de technologie brevetée par Microsoft.

Vu que Kyocera pas opté pour une solution négociée qui consisterait à payer des royalties, Microsoft a donc décidé d’attaquer en justice le fabricant japonais dans le but de faire interdire la commercialisation de ses appareils aux États-Unis.

Vu qu’il semple tellement peu probable que le tribunal décide d’annuler les brevets de Microsoft, il semble évidant que Kyocera devra passer à la caisse.

Mais vu qu’en fait les brevets sont relatifs à Android, la marque japonaise pourrait aussi décidé d’attaquer de front en faisant valoir que les brevets en question sont en fait relatif au système d’exploitation mobile de Google, et non spécifiquement à ses appareils.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree : une keynote pour le mardi 10 mars
Article suivantLe monde du high-tech attend impatiemment la keynote d’Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here