Guerre des brevets : Samsung et Google s'entendent pour 10 ans

Cela fait un certain temps maintenant que les rumeurs évoquent que Samsung serait en train de négocier à tout va au sujet de brevets. Ce n’est donc pas une surprise que Samsung et Google annoncent la conclusion d’un accord pour 10 ans.

Cela fait un certain temps que Samsung se retrouve régulièrement au centre de l’attention médiatique en raison de violation de brevets. Dans ce sens, depuis plusieurs semaines, des rumeurs évoquent des négociations entre la firme coréenne et plusieurs concurrents.

Ce n’est donc qu’une demi-surprise d’apprendre, ce lundi 27 janvier 2014, qu’un accord de 10 ans a été conclu entre Samsung et Google. Cet accord fraichement conclu prévoit de couvrir tous les brevets existants, et à venir au cours des dix prochaines années, des deux firmes.

Selon Allen Lo, un des conseillers pour les brevets chez Google, ce genre d’accord devrait notablement réduire les risques de poursuites en justice à propos de violation de brevets, certainement une allusion aux nombreux procès intentés par Apple.

Justement, selon les rumeurs, Samsung serait aussi en phase de négociations au sujet de brevet avec Apple. Est-ce que l’issue de ces discussions sera aussi positive pour l’innovation ?

Pour finir, il faut également préciser qu’un autre accord sur les brevets a été conclu, mais cette fois entre Samsung et Ericsson. Cet accord relatif à différents brevets de la téléphonie mobile a également été annoncé ce lundi.

Pour éviter une guerre des brevets, Samsung et Google font la paix
Pour éviter une guerre des brevets, Samsung et Google font la paix

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLinux : avantages et inconvénients d’un OS alternatif
Article suivantBientôt un accord sur la mutualisation des infrastructures de SFR et Bouygues Telecom ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here