Hacking : des extraits des romans de Jane Austen pour cacher des virus

Dans le but de tromper la vigilance des antivirus et autres logiciels de sécurités, les hackers utilisent de la littérature classique pour cacher leurs codes malveillants, notamment des extraits de « Raison et sentiments » de Jane Austen.

« Ajouter des passages d’un texte classique à une page internet est une technique de dissimulation beaucoup plus efficace que l’approche traditionnelle, consistant à utiliser un texte aléatoire », expliquent les auteurs d’une étude réalisée par Cisco.

Dans son dernier rapport sur la cybercriminalité, ils indiquent que la dernière innovation des pirates informatiques consiste à utiliser des extraits de textes classiques ou contemporains pour cacher des virus.

Sans qu’ils puissent en expliquer la raison, ils précisent que le célèbre roman « Raison et Sentiments » de Jane Austen est l’ouvrage qui est le plus utilisé actuellement pour dissimuler des virus.

Dans leur rapport, les chercheurs soulignent que les hackers ne cessent d’innover non seulement en matière de logiciel malveillant, mais aussi sur la manière de les camoufler.

Au sujet de cette révélation, les experts se veulent rassurants en affirmant que ce n’est pas parce qu’un site affiche des extraits de romans classiques, de « Raison et sentiments » de Jane Austen par exemple, que le site est forcément compromis. Ils précisent que les hackers renouvellent régulièrement les moyens d’attaquer des ordinateurs.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité