Hangouts : Google ajoute des fonctionnalités B2B

Avec certainement l’idée de mieux se positionner sur le marché des entreprises, Google va intégrer des outils B2B à Hangouts.

Sur un segment de marché très concurrentiel bien occupé par Cisco, Polycom ou Lync (Microsoft), Google compte bien y faire sa niche en complétant son offre Hangouts par des outils B2B.

Pour cibler les entreprises, Google va par exemple intégrer son service de messagerie instantanée et de visioconférence à sa solution Google App for Business. En agissant de la sorte, cela va permettre à toutes les entreprises ayant souscrit à cette solution de ne plus avoir à se connecter via un compte Google+, un adresse mail suffisant à faire fonctionner le service.

Outre le fait de permettre d’échanger des textes, de l’audio et des vidéos, Hangouts sera enrichi afin d’offrir la possibilité d’organiser des réunions en visioconférence en HD pouvant réunir jusqu’à 15 participants, mais aussi un support multiécrans permettant aux personnes de se connecter via un desktop, un smartphone, une tablette ou tout autre appareil utilisant la solution Chromebox for meeting ».

De plus, indispensable pour les entreprises, le support téléphonique sera assuré 24/7 alors que la disponibilité sera garantie à 99,9%.

Est-ce que ces nouveautés vont séduire les entreprises ? L’avenir nous le dira, mais l’offre de Google deviendra en tout cas plus cohérente pour les professionnels.

Google Hangouts passe au B2B
Google Hangouts passe au B2B

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne poupée avec un pénis choque les Etats-Unis
Article suivantRange Rover met le pied au plancher avec son SUV Sport SVR

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here