Hangouts se dope de fonctionnalités de Google Voice

Dans la lutte acharnée que se livrent les applications de messagerie, Google a décidé de doper Hangouts avec des fonctionnalités de Google Voice.

Notamment face au poids lourd représenté par Skype, tous les acteurs du marché des applications de messagerie se livrent une lutte acharnée pour grignoter des parts de marché. Pour se donner de nouvelles armes, Google a décidé de doper Hangouts avec des fonctionnalités de Google Voice.

C’est dans ce sens que la firme de Mountain View propose une nouvelle version de son application de messagerie Hangouts pour Android et iOS, mais également pour la version web. Cette mise à jour poursuit son rapprochement avec Google Voice en introduisant les appels téléphoniques nationaux et internationaux. Gratuits pour les appels nationaux ou entre utilisateurs de Hangouts, les appels à l’international sont par contre facturés.

Pour pouvoir bénéficier des nouvelles fonctionnalités de Hangouts, l’installation de la nouvelle version v2.3 est bien évidemment nécessaire, mais l’installation de l’utilitaire complémentaire Hangouts Dialer est également requise.

Si cette nouvelle version enrichit encore Hangouts, il est bon de rappeler que, en 2013, Nikhyl Singhal avait déclaré que l’application de messagerie serait le futur des communications au sein de Google. Le responsable produit de Google+ n’avait pas tort à voir comment évolue le produit.

Google Hangouts, prends ça Skype !
Google Hangouts, prends ça Skype !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentConnected Wheelchair : un fauteuil roulant connecté bien plus utile que les autres objets connectés
Article suivantApp Store : l’application Netflix est là !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here