Harcèlement : de nombreux clients de SFR veulent porter plainte contre… SFR !

Harcelés par SFR, de nombreux clients de SFR déclarent vouloir porter plainte contre l’opérateur.

Il est normal que des entreprises démarchent téléphoniquement des prospects. Cela devient un peu plus bizarre lorsque l’entreprise démarche en fait ses propres clients, c’est ce que fait SFR.

Cela devient d’autant plus problématique lorsque ce démarchage s’apparente à du harcèlement. En effet, le site du magazine En-Contact rapport de nombreux témoignages qui font état d’utilisateurs qui se disent « harcelés » avec « deux, trois, quatre, cinq appels de nature commerciale par jour, pendant des semaines ».

Ils déplorent aussi que les appels sont souvent « muets », car passés par des robots.

Eric Klipfel, directeur marketing, commerce, distribution et service client du groupe Numericable-SFR explique que « ces appels sont émis par des robots utilisés par certains des prestataires téléphoniques ». Il assure qu’il a demandé « à ces derniers de stopper ces prises de contact robotisées, car […] qui sont très loin des standards de qualité attendus ».

De l’avis de En-Contact, les centres d’appels « n’arrivent plus à suivre le rythme infernal imposé par leur logiciel de numérotation automatique » vu que les robots analyseraient les millions de logs issus des trafics sur sfr.fr et m.sfr.fr pour identifier les abonnés susceptibles de résilier. Justement, vu l’hémorragie d’abonnés chez SFR au premier trimestre, il y a beaucoup de monde à contacter…

En-Contact rapporte que le service client SFR « dépassé » en est réduit à conseiller à ses clients… « de s’inscrire sur la liste rouge ». Le magazine précise aussi que « de nombreux clients déclarent vouloir porter plainte ».

Le problème, c’est qu’il est possible de s’inscrire sur la liste Pacitel pour ne plus être démarché, une solution qui ne servirait en fait à rien vu que le démarchage provient de son propre opérateur et que « rien n’interdit une entreprise à contacter aussi souvent qu’elle le souhaite un de ses clients existants durant la durée du contrat, sauf opposition dudit client auprès de l’entreprise elle-même ».

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentGoogle Panda 4.2 est déployé !
Article suivantWhatsApp : ajout de la possibilité de marquer comme « non lu »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here