Accueil » Science » Hayabusa-2 : décollage reporté de 24 heures

Hayabusa-2 : décollage reporté de 24 heures

Initialement prévu dimanche vers 13h30, le décollage de la fusée H-2A qui doit emmener la sonde Hayabusa-2 doit se faire ce lundi à 13h22, un report de 24 heures dû aux conditions météorologiques défavorables.

C’est en raison de conditions météorologiques défavorables que le lancement de la fusée H-2A qui doit emmener la sonde Hayabusa-2 n’a pas eu lieu comme prévu dimanche. C’est ce lundi, à 13 heures 22 minutes et 43 secondes que le lancement doit avoir lieu.

Après son décollage à partir de la base de Tanegashima, dans le sud de l’archipel, la fusée H-2A larguera dans l’espace la sonde Hayabusa-2. Celle-ci se dirigera vers l’astéroïde 1999 JU3, un objectif qu’elle devrait atteindre à la mi-2018.

L’Agence japonaise d’exploration spatiale (JAXA) a expliqué que la mission de Hayabusa-2 sera de collecter des poussières du sous-sol de cet astéroïde fait de carbone et d’eau dans le but de comprendre quelles matières organiques et aqueuses étaient originellement présentes dans le système solaire.

« En arrivant près de l’astéroïde 1999 JU3, la sonde observera toute sa surface à l’aide d’instruments de télédétection »», explique la JAXA. La mission prévoit également que le véhicule robotisé Minerva2 et l’atterrisseur Mascot se posent sur l’astéroïde pour analyser in situ sa surface. La sonde lâchera également un impacteur qui aura pour but d’exploser afin de creuser un cratère de plusieurs mètres de diamètre. Hayabusa-2 se posera alors sur l’astéroïde pour recueillir des matériaux du sous-sol.

Stockés dans la capsule, les échantillons prélevés devraient arriver sur Terre en 2020, si tout se passe comme prévu.

Il est à préciser que Hayabusa-2 est similaire à la sonde Hayabusa lancée en 2003. La principale différence est qu’elle bénéficie de technologies améliorées, des améliorations tirées des nombreuses anomalies dont à un été victime la première mission qui s’était finalement déroulée avec succès, de 2003 à 2010.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Le Japon cherche à savoir ce qu'il est advenu de son satellite ASTRO-H

ASTRO-H ne répond plus ! Le Japon cherche son satellite d’observation

C’est le 17 février dernier, de son Centre spatial de Tanegashima à Kagoshima, que l’Agence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *