Heartbleed : près d'un millier de contribuables victimes de cette faille

L’Agence du revenu du Canada a annoncé que les quelque 900 citoyens victimes de la faille de sécurité informatique Heartbleed seront contactés par courrier recommandé.

Selon un communiqué de l’agence du revenu du Canada, des cybercriminels ont pu accéder aux données du gouvernement durant près de six heures en utilisant la faille de sécurité informatique Heartbleed. Le communiqué précise qu’aucune autre intrusion n’a eu lieu avant ou après cette cyberattaque.

Suite à cette intrusion, l’organisme fédéral avait dû temporairement fermer l’accès à ses services en ligne la semaine dernière, pour ne les rouvrir que dimanche.

Alors que l’analyse des données qui ont été soutirées des systèmes d’information est encore en cours, il s’avère que quelque 900 citoyens ont été victimes de cette attaque. Afin de privilégier la sécurité et la fiabilité de cette communication, ils recevront prochainement un courrier recommandé leur indiquant les mesures à prendre pour protéger leur numéro d’assurance sociale (NAS).

L’Agence précise également que les personnes concernées bénéficieront d’« un accès aux services de protection du crédit, sans frais », mais aussi que des mesures supplémentaires de protection de leurs comptes fiscaux seront mises en place.

TC media national
TC media national

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLune : l’Amérique peut observer une éclipse totale
Article suivantSense 6 : la nouvelle interface sera proposée aux anciens modèles HTC

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here