Hedy Lamarr, le sex-symbol à l’origine de nos communications par téléphone portable, est née un 9 novembre

Connaissez-vous Hedy Lamarr ? Vous pouvez la connaitre en tant que sex-symbol pour sa carrière d’actrice ou en tant qu’inventrice de la technique de communication Lamarr utilisée pratiquement partout, notamment par les téléphones portables.

C’est à Vienne, le 9 novembre 1914, qu’Hedwig Eva Maria Kiesler est née. C’est pour cette raison que Google lui consacre un Doodle ce lundi. Mais si le moteur de recherche honore cette femme, c’est bien évidemment parce qu’elle est devenue très connue.

Hedy Lamarr était un sex-symbol au cinéma

C’est en 1933 que la notoriété d’Hedwig Eva Maria Kiesler en tant que comédienne s’est faite, lorsque dans « Extase », elle a interprété une femme délaissée par son mari qui prend un amant. Dans l’une des scènes de ce film austro-tchécoslovaque, elle joue entièrement nue un orgasme.

Malgré le fait que ce long-métrage ait été condamné par le pape Pie XII, l’actrice est alors devenue une star planétaire.

À la fin des années 30, elle signe un contrat de sept ans avec la MGM, ce qui l’oblige à aller s’installer à Hollywood. Une quinzaine de films, aux fortunes diverses, naitront de cette association. C’est à ce moment que la comédienne a adopté son nom de scène : Hedy Lamarr.

Hedy Lamarr la scientifique

La vie de la comédienne ne se résumait pas seulement à ses films ou à la vie mondaine. Elle était aussi une scientifique. C’est ainsi que, en 1941, elle proposa un système de communication secret applicable aux torpilles radioguidées.

Le système qu’elle avait imaginé consistait à permettre à l’émetteur-récepteur de changer de fréquence, ce qui rendait la détection par l’ennemi pratiquement impossible. Cette technique de communication Lamarr, aussi appelée étalement de spectre par saut de fréquence, est encore utilisée aujourd’hui vu qu’elle profite pratiquement à la quasi-totalité de l’humanité.

Bien que classée « secret défense » à l’origine, l’invention d’Hedy Lamarr fut largement utilisée à partir des années 80, lorsqu’elle fut déclassée. Son système de communication est ainsi utilisé pour le positionnement par satellites (GPS, GLONASS …), les liaisons cryptées militaires, les communications spatiales avec le sol, la téléphonie mobile ou encore dans le Wi-Fi.

Hedy Lamarr la croqueuse d’hommes

En tant que sex-symbol, Hedy Lamarr était une très belle femme, très courtisée. Durant sa vie, elle totalisera pas moins de six mariages avec six hommes différents, sans publier de nombreuses conquêtes. Son tableau de chasse compte ainsi des noms aussi prestigieux que David Niven, Marlon Brando, Jean-Pierre Aumont, Errol Flynn, Orson Welles, Charlie Chaplin, Billy Wilder, Otto Preminger, Charles Boyer, Clark Gable, James Stewart, Robert Taylor, Robert Walker, Spencer Tracy, Robert Capa, …

Après être disparue des écrans à la fin des années 50, elle se retire de toute vie publique, bien qu’elle continua à défrayer la chronique pour ses soirées mondaines, ses projets cinématographiques hasardeux, ses conquêtes amoureuses, sa descente aux enfers, sans oublier la dilapidation de sa fortune. Elle est finalement décédée à l’âge de 85 ans, le 19 juillet 2000, en Floride, dans l’anonymat.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Pro : en vente à partir de ce mercredi 11 novembre
Article suivantMicrosoft : rencontre au sommet à l’Élysée

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here