@HiddenCash : véritable chasse au trésor sur Twitter

Avec l’intention de se transformer a un généreux donateur, un millionnaire américain a lancé une véritable chasse au trésor sur Twitter.

Si le magazine américain Time a réussi à démasquer la mystérieuse personne qui se cache derrière le compte @HiddenCash, le magazine n’a pas pour autant révélé le nom de cette personne qui vient de lancer une véritable chasse au trésor sur Twitter. Se contentant de dire que cette personne a fait fortune dans l’immobilier et qu’elle s’est désormais transformée en généreux donateur.

Alors que plus de cinq mille dollars ont déjà été donnés à San Francisco, ce mystérieux @HiddenCash délivre des indices menant à des sommes d’argent sur son compte. Sa motivation, selon Time, serait juste de « faire naître le sourire sur le visage des gens en donnant un peu à ceux qui ont eu moins de chance dans la vie ».

Grâce aux indices dissimulés dans ses tweets, les plus perspicaces découvrent des billets de banque dissimulés dans le Palais des Beaux-Arts de San Francisco, au pied du fameux Golden Gate Bridge, ou ailleurs…

Alors que @HiddenCash recommande de ne pas chercher le salut dans les loteries ou sa chasse au trésor, il lance néanmoins un appel à d’autres personnes, financièrement à l’aise, pour qu’elles suivent son exemple.

Alors que le compte @HiddenCash est ouvert à peine depuis une semaine, ce sont déjà quelque 134 000 internautes qui s’y sont abonnés.

Le compte HidenCash sur Twitter. Capture Twitter
Le compte HidenCash sur Twitter. Capture Twitter

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFirefox Flame : un premier smartphone conforme au design de référence fixé par Mozilla
Article suivantHeyHey Pix : la version 2.5 se met dans le bain de la Coupe du Monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here