HiDyRS-X, une caméra de la NASA qui n’est pas éblouie par les flammes

Au même titre que l’œil humain, filmer un moteur de fusée lors de son allumage éblouit une caméra normale. Ce n’est pas le cas de caméra révolutionnaire HiDyRS-X de la NASA qui peut voir tous les détails.
La caméra HiDyRS-X de la NASA peut filmer tous les détails des flammes sans être éblouie
Quel est le point commun entre l’essai des moteurs d’appoint du lanceur SLS, le décollage d’une fusée Soyouz ou encore l’atterrissage du premier étage du lanceur Falcon 9 de SpaceX ? On parle d’espace, plus exactement de fusée. Le point commun est aussi que, en regardant ces scènes, on voit surtout les extraordinaires « boules de feu » qu’est l’extrême luminosité des flammes sortant des moteurs.

Quelles soient regardées à l’œil nu ou filmées par des caméras, ce qui est vu est terriblement faussé par l’extrême luminosité des flammes. Dès lors, comment voir « l’infilmable » ?

Alors qu’il est impossible de faire quelque chose pour l’œil humain, la NASA a développé la HiDyRS-X (High Dynamic Range Stereo X), une caméra révolutionnaire capable de filmer les colonnes de flammes des moteurs de fusée sans être éblouie.

« Ces colonnes sont extrêmement lumineuses, ce qui les rend difficiles à filmer sans réduire drastiquement les paramètres d’exposition sur la caméra. Un tel réglage obscurcit les autres composants importants du moteur sur l’image », explique la NASA. À la différence d’une caméra normale qui utilise un réglage d’exposition unique pour toute l’image, la HiDyRS-X applique des réglages d’exposition différents selon les zones de l’image.

Des images encore plus spectaculaires

La Nasa a testé le booster de sa future fusée SLS.
Comme le montre le comparatif entre des images filmées lors de l’essai de la fusée d’appoint du lanceur SLS en juillet dernier, la caméra HiDyRS-X n’a pas été éblouie par les flammes. « Le résultat expose parfaitement chaque zone de l’image », se félicite la NASA. En pouvant observer les détails des flammes, les images deviennent encore plus spectaculaires !

La NASA indique que l’essai de la caméra HiDyRS-X n’a pas été de tout repos. Lors de cet essai, le déclenchement automatique de la caméra n’a pas fonctionné correctement. De plus, l’alimentation électrique de la caméra a été coupée en raison des vibrations provoquées par l’allumage du booster. « J’étais atterré, nous n’avions rencontré aucun problème lors des prétests », avoue Howard Conyers, ingénieur sur le projet. La déception suscitée par ces déboires n’a pas duré lorsque les images enregistrées par leur caméra révolutionnaire ont été visionnées.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : amitié pour les propriétaires de chiens, popularité pour ceux de chats
Article suivantAccusé d’être raciste, un filtre de Snapchat a été retiré
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here