High-tech : l’entreprise de l’année 2014 est… Amazon

Désormais acteur incontournable du high-tech, Amazon a su s’imposer en tant qu’entreprise high-tech de l’année 2014.

Eric Schmidt, le patron de Google, l’avait bien déclaré : « De nombreuses personnes pensent que nos principaux concurrents sont Bing ou Yahoo alors que notre concurrent en termes de recherches est Amazon. Les gens ne pensent pas à Amazon en terme de recherches, mais si vous voulez acheter quelque chose, vous passez souvent par Amazon ». Plus connu pour son statut d’entreprise d’e-commerce, le groupe de Jeff Bezos est bel et bien en train de se faire une place au soleil dans le domaine du high-tech.

On ne pourrait prendre en compte que l’échec du Fire Phone pour dire qu’Amazon n’a pas encore le niveau d’Apple ou de Samsung, ce qui serait un point de vue fortement réducteur.

En effet, il suffit par exemple d’observer son succès en termes de tablettes tactiles, sa gamme de liseuses Kindle et de tablettes Fire qui ne cesse de s’étoffer. Amazon s’en même octroyé le luxe de devancé Apple lors des prix JD Power en octobre, une première preuve que le groupe n’est à prendre à la légère.

En termes de high-tech, Amazon a dévoilé Echo au mois de novembre, une enceinte connectée qui fait entrer le groupe de plain-pied dans le marché des objets connectés. Plus que cela, le fait qu’Echo sert également d’assistant personnel en comprenant des commandes vocales, un projet digne du labo secret de Google, démontre bien la volonté d’innovation qui anime Amazon, ce qui est une seconde preuve.

La troisième preuve est qu’Amazon a commercialisé, en 2014, un plus grand nombre de nouveaux appareils qu’Apple. Cela comprend notamment un boîtier télé, une clé de streaming et un lecteur de carte de crédit pour smartphones. À cela, il faut ajouter que le groupe a aussi inauguré son premier studio de jeux vidéo, dévoilé sa propre monnaie virtuelle, et commencé à produire des émissions de télévision pour enfants, mais aussi lancé son propre service de streaming. On pourrait encore ajouter qu’il s’apprête à proposer des contenus vidéo en UHD, ce qui positionne Amazon face à Netflix et Spotify.

En prenant en considération tous ces points, on peut considérer qu’Eric Schmidt avait raison de déclarer qu’Amazon est le véritable concurrent, pas seulement de Google, mais de toute la planète high-tech vu que le groupe de Jeff Bezos ne va pas s’arrêter en si bon chemin alors qu’il parle de livraison par drone, d’ouvrir un premier magasin en dur à New York, mais aussi vouloir s’intéresser à l’hôtellerie et au tourisme.

Certainement plus discret qu’Apple, Google et autres, Amazon mérite certainement ce titre d’entreprise high-tech de l’année 2014.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNASA : les villes deviennent nettement plus lumineuses en périodes de fêtes
Article suivantLa CJUE autorise le brevetage d’ovules humains

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here