Hololens : Microsoft compte séduire le BtoB

Pour son système de réalité augmentée Hololens, Microsoft compte avant tout sur des synergies avec les entreprises.

La démonstration faite avec Minecraft prouve que le casque de réalité augmentée Hololens peut avoir une application ludique. Cette voie ne semble pas être forcément celle que compte privilégier Microsoft. Son intention serait plutôt de cibler le BtoB.

Une des premières synergies aurait été conclue avec la NASA. L’idée de l’agence spatiale américaine est d’envoyer des Hololens vers la Station spatiale internationale (ISS) dans le but d’aider les astronautes à réaliser certaines tâches complexes, par exemple de maintenance.

La NASA s’intéresse aussi à l’Hololens pour permettre à ses équipes d’explorer Mars virtuellement, grâce aux images collectées par le robot Curiosity.

Microsoft a aussi conclu un partenariat avec l’université privée Case Western Reserve (Cleveland, Ohio) dans le but de proposer des solutions à destination du secteur médical, ce qui est aussi une approche BtoB.

Les 5 bourses de 100 000 dollars qui seront octroyées à des projets universitaires américains utilisant la technologie Hololens est une autre preuve de la volonté de Microsoft de cibler le BtoB, car le but de cette démarche est bien évidemment de viser le monde de l’entreprise par le biais d’applications spécifiques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid M : le point sur les dernières rumeurs
Article suivantLa NASA propose une sorte de Google Earth de la planète Mars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here