Honda lève le voile sur la nouvelle Civic Type R

Depuis le temps qu’on attend de découvrir sa nouvelle Civic Type R, Honda livre les premières images de la voiture.

Depuis le temps qu’on attend de découvrir sa nouvelle Civic Type R, ce n’est pas encore aujourd’hui qu’on saura tout sur la voiture. Pour cela, il faudra attendre sa présentation officielle au Salon de Genève (5 au 15 mars). La bonne nouvelle, c’est que Honda vient de publier les premières images.

Par le biais de ces photographies, on peut découvrir la nouvelle Civic Type R dans le coloris blanc Championship.
Un des clichés présente une jante avant au dessin spécifique. Il s’agit d’une jante 19 pouces, chaussée de pneus Continental en 235/35 ZR 19 91 Y. On distingue des freins Brembo à quatre pistons venant pincer des disques percés de 350 mm.

Selon Honda, son bolide peut atteindre 270 km/h en vitesse de pointe, une vitesse qu’aucune traction du marché ne peut atteindre.
La seconde image révèle une face avant très proche du dernier concept-car. Ce look plaira certainement aux amateurs de voiture au design très musclé.

Honda indique avoir beaucoup travaillé sur l’aérodynamisme de sa Civic Type R dans le but de lui procurer une grande stabilité à haute vitesse. Dans le but d’apporter un appui conséquent en roulant, est une présence visuelle, on apprend que le bolide sera équipé d’un aileron arrière.

Alors que l’on sait que la Civic Type R sera équipée d’une quatre cylindres 2,0 l Vtec Turbo, la zone rouge su compte-tour qui débute à 7 000 tr/min indique d’ores et déjà la couleur.

Pour le reste, il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au Salon de Genève, sauf si Honda décide de nous livrer d’autres détails d’ici là.


Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentThe Legend of Zelda: Majora’s Mask : une seconde vie pour ce jeu incompris
Article suivantUn abrupte « Nous n’avons plus besoin de vos services » pour le personnel de Yahoo! Québec

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here