Honda vs Toyota : duel autour de la pile à combustible

Alors que Honda semble avoir perdu la guerre de l’hybride face à Toyota, le constructeur espère pouvoir prendre sa revanche avec la pile à combustible.

Les voitures à pile à combustible sont peut-être l’avenir de l’automobile. Alimentée à l’hydrogène, la pile à combustible produit de l’électricité par une réaction d’oxydoréduction. Les avantages d’une telle technologie sont le silence de fonctionnement inhérent à la propulsion électrique et l’absence de rejet polluant localement, le seul rejet étant de la vapeur d’eau. Par contre, pour le moment, le réseau de distribution et de production de l’hydrogène est encore embryonnaire, et énergivore. Cela n’empêche pas les constructeurs automobiles de s’y intéresser.

Avec sa Prius, Toyota s’est forgé une réputation de pionnière dans les voitures hybrides, reléguant Honda au rôle de second couteau alors même que ses Civic sont également des modèles du genre. L’idée pour Honda est donc de prendre sa revanche avec la pile à combustible. Il faut dire que, depuis 2003, le constructeur de Tochigi produit déjà des modèles pour l’expérimentation et la location.

Après l’épisode FCX entre 2002 et 2008, Honda peut se targuer d’une belle expérience dans le domaine de la pile à combustible, une expérience que la marque compte bien concrétiser dévoilant son concept-car FCV pour une commercialisation à partir de mars 2016.

Toyota ne veut bien évidemment pas laisser le champ libre à son concurrent. C’est ainsi que la Mirai est également annoncée pour 2016, il s’agira également d’une voiture à pile à combustible. En baptisant ce modèle Mirai, soit « futur » en japonais, le constructeur dévoile bien ses ambitions sur ce marché.

honda-FCV-Concept-2014-photo-2

Alors que les caractéristiques techniques des deux protagonistes ne sont pas encore connues, on rend déjà que la concurrence entre les deux marques va se traduire par une bataille médiatique. On sait par exemple que les deux modèles seront technologiquement proches en embarquant tous les deux de l’hydrogène compressé à 700 bars dans leurs réservoirs, mais aussi en embarquant une motorisation de 100 kW, soit 136 ch.

Des différences existent déjà vu que la Honda est annoncée avec un rayon d’action de 700 km alors que sa concurrente de Toyota ne serait capable de parcourir qu’un peu moins de 500 km. Il est certainement encore trop tôt pour complètement comparer les deux modèles sur ce seul argument.

Alors que les premières générations de voitures à pile à combustible valaient entre 1 et 2 millions de dollars (Honda FCX), le prix sera certainement un critère déterminant. C’est ainsi que Toyota annonce d’ores et déjà un tarif aux alentours des 50 000 dollars alors que c’est le prix de 120 à 140 000 dollars qui est pour le moment évoqué du côté de Honda (sur la base de la FCX Clarity).

Alors que les acheteurs potentiels devront faire face aux problèmes d’approvisionnement en hydrogène, le prix du véhicule sera peut-être le premier critère dissuasif d’adopter une voiture embarquant une telle technologie. Une chose certaine découle d’ailleurs de ce fait, celui que la route sera encore longue avant que la pile à combustible se démocratise auprès des conducteurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Glass : plus personne n’y croit ?
Article suivantPhilae : Rosetta a photographié ses rebonds

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here