HORNET : un nouveau réseau anonyme qui comble les lacunes de Tor

Les utilisateurs de Tor devraient retenir le nom de HORNET, un réseau alternatif anonyme qui comble les lacunes de Tor, tout en étant plus rapide et plus confidentiel.

En masquant l’adresse IP des utilisateurs, le réseau Tor fait beaucoup pour protéger ses utilisateurs. Malheureusement, certaines brèches sont apparues, comme des hackers chinois qui ont prouvé qu’il était possible de pirater Tor dans le but d’identifier des utilisateurs. À cela, il faut ajouter le manque de relais qui fait que le réseau commence à être saturé.

Son successeur pourrait s’appeler HORNET, pour High Speed Onion Routing at the Network Layer. Mis au point par des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon, du collège universitaire de Londres et de l’institut fédéral des technologies de Zurich, ce nouveau réseau vise à combler les lacunes de Tor.

Selon les concepteurs de HORNET, l’utilisation de nœuds intermédiaires, pour le traitement des informations de routage, réduit les échanges et accélère le trafic, ce qui permettrait de surfer de manière anonyme à des débuts pouvant atteindre 93 Gbit/s.

Pour l’heure, HORNET n’en est qu’au stade de projet de recherche. Dans un avenir proche, il pourrait être déployé dans le but de faire mieux que Tor.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa Chine s’ouvre officiellement aux consoles de jeux vidéo
Article suivantLocal Motors construit ses voitures par impression 3D

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here