Hoverboard : à quand l’emblématique skateboard volant du film « Retour vers le futur 2 » ?

Qui ne se rappelle pas de la scène de « Retour vers le futur 2 », celle de l’emblématique skateboard volant ? Ce rêve pourrait devenir réalité, c’est en tout cas l’ambition la start-up américaine Haltek Industries.

La start-up américaine Haltek Industries projette de développer le Hoverboard, un skateboard volant. S’il n’est pas suspendu en l’air grâce à des aimants, mais par des hélices, et que ce ne sont pas des poussées des pieds qui le feront avancer, mais une application pour smartphone. Au final, l’idée reste de réaliser un skateboard volant.

Afin de pouvoir concevoir le produit, Haltek Industries compte sur le financement des internautes. Si l’objectif actuel est de récolter 1 million de dollars d’ici au 27 août via le site de financement collaboratif Indiegogo, le but final est, bel et bien de pouvoir propose, un skateboard volant dans les deux ans.

Alors que le scepticisme pourrait être de mise face à la crédibilité de ce projet, actuel, la start-up américaine Haltek Industries explique que la technologie existe déjà, mais qu’elle est simplement financièrement inabordable pour le moment.

Pour autant que le projet de l’Hoverbord voie le jour, une version montée devrait être proposée à 10 000 dollars et une version en kit à monter soi-même pour 5 000 dollars.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentTV en ligne : la menace internet se précise
Article suivantApple TV : la publicité au cœur du débat
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here