HP : la page Palm est définitivement tournée

En décidant de vendre ses derniers brevets Palm à Qualcomm, HP a résolu et a tourné définitivement la page Palm.

Sans que le montant de la transaction ne soit communiqué, HP vient de vendre ses derniers brevets Palm à Qualcomm, mais aussi un portefeuille de brevets iPaq acquis lors du rachat de Compaq. Concrètement, le leader des puces pour smartphone entre ainsi en possession de 1 400 brevets aux États-Unis et de 1 000 brevets dans d’autres pays.

Cette transaction conclut donc la désastreuse stratégie HP en matière de smartphones, mais le géant américain semble toujours intéressé par ce marché, via des phablettes sous Android.

La nostalgie est palpable pour Jon Rubinstein, ancien patron de Palm. Ce dernier n’hésite pas à parler de « gâchis » et d’affirmer que « Je ne suis pas sûr que j’aurais vendu l’entreprise à HP… ».

HP cède ses brevets Palm et iPaq à Qualcomm
HP cède ses brevets Palm et iPaq à Qualcomm

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVine : une première bougie en forme de vidéo
Article suivantGoogle Chrome : le « Ok Google » va débarquer dans le navigateur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here