HP : la page Palm est définitivement tournée

En décidant de vendre ses derniers brevets Palm à Qualcomm, HP a résolu et a tourné définitivement la page Palm.

Sans que le montant de la transaction ne soit communiqué, HP vient de vendre ses derniers brevets Palm à Qualcomm, mais aussi un portefeuille de brevets iPaq acquis lors du rachat de Compaq. Concrètement, le leader des puces pour smartphone entre ainsi en possession de 1 400 brevets aux États-Unis et de 1 000 brevets dans d’autres pays.

Cette transaction conclut donc la désastreuse stratégie HP en matière de smartphones, mais le géant américain semble toujours intéressé par ce marché, via des phablettes sous Android.

La nostalgie est palpable pour Jon Rubinstein, ancien patron de Palm. Ce dernier n’hésite pas à parler de « gâchis » et d’affirmer que « Je ne suis pas sûr que j’aurais vendu l’entreprise à HP… ».

HP cède ses brevets Palm et iPaq à Qualcomm
HP cède ses brevets Palm et iPaq à Qualcomm

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité