HP se scinde en deux : Hewlett-Packard Enterprise et HP Inc.

Après de longues tergiversations, Hewlett-Packard a finalement décidé de se scinder en deux entreprises, de séparer l’activité de matériel informatique. Les deux sociétés seront chacune cotées en Bourse distinctement.

Cela fait de nombreuses années que Hewlett-Packard (HP) envisage de se scinder en deux, de séparer l’activité de matériel informatique du reste de ses opérations qui comprend la fabrication de serveurs, d’équipements de stockage de données, ainsi que la fourniture de services informatiques et logiciels. Alors que le géant de la Silicon Valley a résisté jusqu’à maintenant, c’est aujourd’hui que le groupe annonce son intention de diviser des activités en deux entités : Hewlett-Packard Enterprise et HP Inc.

C’est par un communiqué que HP annonce son intention de créer Hewlett-Packard Enterprise, une entité qui sera dirigée par Meg Whitman, actuelle PDG du groupe, et qui sera dévolue à la fabrication de serveurs, d’équipements de stockage de données, ainsi que la fourniture de services informatiques et logiciels. La seconde entité, HP Inc., conservera le logo actuel du groupe et sera dirigée par Dion Weisler, l’un des actuels responsables de cette activité dans le groupe.

L’idée que ces deux sociétés soient chacune cotées en Bourse, distinctement, est que les investisseurs puissent valoriser la société à l’activité la plus florissante. Cette décision va par ailleurs également permettre aux deux entités de se spécialiser sur leur secteur d’activité respectif. Cette scission est prévue pour la fin de l’exercice comptable 2015.

Parallèlement à cette annonce, le groupe informatique annonce également que son objectif de suppressions d’emplois a une nouvelle fois été augmenté, qu’il passe désormais à 55 000 postes de travail. Alors que les premières coupes avaient été annoncées en 2012, leurs ampleurs ont déjà à plusieurs fois été relevées. Par exemple, lors de la publication des derniers résultats trimestriels en août, c’était le chiffre total de 45 000 à 50 000 emplois qui était encore évoqué.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker