HP : qui va racheter Snapfish ?

Snapfish, le service de partage de photos de HP, serait en vente selon Reuters. Qui va racheter ce service ?

Selon une information publiée par l’agence Reuters, HP serait actuellement en discussion avec des repreneurs pour son service de partage de photos.

Pour autant que cette information soit confirmée, cela signifierait que Snapfish, acheté en 2005 pour 300 millions de dollars, pourrait changer de propriétaire. Si Reuters annonce cette information en se basant sur des sources officieuses, l’agence ne va pas jusqu’à donner les noms des acheteurs potentiels ni le montant de la transaction.

Dans son article, Reuters annonce également que les acheteurs potentiels seraient également intéressés par Shutterfly, un autre service cloud de partage de photos.

Dernier point, il est bon de préciser que Snapfish ne permet pas que de partager des photos, ce service englobe toute une série d’options telles que l’hébergement d’albums, le développement sur papier, les retouches d’images ou impressions sur des objets souvenirs.

HP envisagerait de se séparer de Snapfish
HP envisagerait de se séparer de Snapfish

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNetflix : la contre-offensive de Numericable
Article suivantHP : 55,77 millions de dollars d’amende pour corruption

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here