HTC : dans la tourmente en raison de vols et escroquerie

En clôturant à 3,76 euros, le titre HTC a perdu 6% en une journée. La Bourse sanctionne la tourmente provoquée par l’arrestation de trois dirigeants accusés de vols et d’escroquerie.

Soupçonnant des fuites d’informations classées confidentielles, HTC a ouvert une enquête. Celle-ci a débouché sur l’arrestation de trois dirigeants de la société. Les trois personnes suspectées sont Justin Huang , cadre de l’activité recherche et innovation, Wu Chien-Hung, directeur recherche et développement, et Thomas Chien, vice-président chargé du design des produits.

L’entreprise aurait notamment surpris Thomas Chien en train de télécharger des données confidentielles au sujet de l’interface utilisateur Sense 6.0, mais ces trois individus sont également accusés d’avoir facturés des frais externes indépendants de HTC pour au minimum 250 000 euros.

L’enquête a par ailleurs révélé que ces trois personnes comptaient créer leur propre société pour proposer une nouvelle technologie d’interface.

La Bourse a bien évidemment fortement réagi à la baisse après cette révélation en faisant perdre 6% au titre HTC. D’ailleurs, en atteignant 376 euros, le titre HTC est au plus bas depuis 8 ans. Alors que la société doit déjà faire face à des problèmes financiers, cette nouvelle déconvenue n’est certainement pas la bienvenue.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité