Hummingbird : les méandres du nouvel algorithme de Google

À la pointe en matière de moteur de recherche, Google ne cesse d’améliorer son algorithme. La dernière version en date est Hummingbird, une évolution qui tente d’apporter toujours plus de confort aux internautes.

Pour faire face à l’évolution des méthodes de recherche, mais aussi des habitudes des internautes, Google adapte continuellement l’algorithme de son moteur de recherche. La dernière version en date est Hummingbird, une version qui s’est enrichie de plusieurs fonctionnalités par rapport à l’ancien algorithme.

Concrètement, si le design du moteur de recherche Google semple pas ou peu évoluer, c’est parce que tout se passe en coulisse, au niveau des algorithmes exécutés par les serveurs.

C’est pour répondre à de nouveaux besoins, comme la recherche vocale, que Google a par exemple enrichi Hummingbird de fonctionnalités permettant à l’utilisateur de donner des ordres oralement, une fonctionnalité particulièrement intéressante sur les mobiles, mais aussi en corrélation avec les Google Glass. Plus besoin de connaitre l’orthographe ou d’utiliser un clavier, il suffit d’exprimer sa question.

D’un autre côté, avec Google Now, Hummingbird s’est enrichi de la recherche prédictive. Pratiquement, un utilisateur renseigne l’application pour que celle-ci lui retourne tout ce qui pourrait être pertinent selon les critères énoncés. En lui fournissant, par exemple, le nom de son équipe de football préférée, Google Now va s’occuper de chercher et livrer de manière anticipée de toute son actualité, comme les derniers résultats.

Par ailleurs, avec son Knowledge Graph, Google a également instauré la recherche sémantique dans Hummingbird, une recherche non plus uniquement axée sur des mots clés, mais aussi sur un aspect sémantique connexe, c’est-à-dire d’associer d’autres mots avec ceux fournis, ce qui permettra par exemple d’associer une entreprise avec ses produits, ou un chanteur avec ses chansons.

À ces trois principales nouveautés, il serait encore possible d’ajouter Google+ Local ou Google Facilite, des services de recherche sur internet spécifiques.

Mais ce qu’il est important de comprendre, c’est que le point commun à tout cela n’est pas forcément l’utilisateur final qui reçoit l’information, mais plutôt le moteur de recherche qui trouve toutes les informations nécessaires aux différents services. De fait, c’est bel et bien l’algorithme Hummingbird qui est au cœur de tout, qui est capable de répondre selon les critères spécifiques des utilisateurs, mais aussi des services l’utilisant.

Si tout ce paysage semble idyllique pour les utilisateurs sensés recevoir de plus en plus facilement des informations pertinentes, cela déplace le problème sur les professionnels du web qui devront trouver de nouvelles approches, notamment en matière de référencement, pour continuer à faire connaitre leurs sites dans le moteur de recherche.

Aujourd’hui, tout est encore trop frais pour pouvoir tirer des conclusions, mais un premier élément de réponse pourrait s’appeler Google, c’est-à-dire utiliser des services Google comme nouveau vecteur de SEO, par exemple Google+, ou Adwords, etc. En effet, le message subliminal que laisse transparaitre Google est justement de privilégier les services Google !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here