Huracan : Lamborghini propose enfin un successeur à la Gallardo Spyder

Le Salon de Francfort est l’occasion de découvrir la LP 610-4 Spyder, une Huracan qui est la digne successeure de la retraitée Gallardo Spyder.

Une décapotable digne de ce nom manquait dans la gamme Lamborghini depuis l’arrêt de la production de la Gallardo Spyder. Cette lacune est désormais comblée avec la LP 610-4 Spyder, une Huracan fraichement débarquée sur la scène des supercars.

Avec son V10 5,2 litres de 602 chevaux, épaulé par une boite à sept vitesses à double embrayage et la traction quatre roues, cette Huracan sprinte de 0 à 62 mi/h en 3,4 secondes, et est capable de foncer à une vitesse de pointe de 201 mi/h.

Au niveau du toit rétractable, il s’ouvre en 17 secondes, même en roulant jusqu’à 31 mi/h.

Pour améliorer l’esthétisme, les concepteurs de cette Huracan ont complètement sculpté derrière les sièges pour diriger l’air autour des occupants. Le résultat est un bolide qui a franchement fière allure.

Le petit détail particulièrement sympa est que la vitre arrière peut être baissée afin que les occupants de la voiture puissent entendre le rugissement du V10.

Les livraisons de cette Lamborghini Huracan LP 610-4 Spyder est prévue pour le printemps 2016. En Europe, il faudra débourser 186 450 euros pour se l’offrir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPluton : New Horizons photographie un spectaculaire coucher de soleil
Article suivantGuerre des brevets : Apple obtient une interdiction de vente pour d’anciens appareils Samsung

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here