IBM : 3 milliards de dollars pour les objets connectés

Pour un créneau jugé très porteur, IBM a annoncé son intention de créer une nouvelle division pour les objets connectés et d’y investir 3 milliards de dollars sur quatre ans.

Que cela soit les réfrigérateurs, les bracelets, les brosses à dents, les fourchettes, les biberons, les vêtements, ou n’importe quel autre objet du quotidien qui est ou pourra être connecté, de nombreux experts considèrent que les objets connectés seront le prochain moteur de croissance du high-tech après les smartphones et les tablettes. Cette idée est désormais aussi celle d’IBM vu que le groupe vient de faire un communiqué dans ce sens.

C’est dans le but de proposer à ses clients une plateforme pour les aider à créer des services liés aux objets connectés, notamment en leur proposant des outils pour mieux analyser et utiliser les volumes importants de données générés par ces objets qu’IBM a annoncé son intention de créer une nouvelle division pour les objets connectés et d’y investir 3 milliards de dollars sur quatre ans.

Dans son communiqué, IBM annonce un premier partenariat avec The Weather Company, une entreprise qui détient la chaîne météo Weather Channel aux États-Unis. Cet accord vise à analyser les données collectées par des milliers de senseurs et appareils dans le monde afin de réaliser des prévisions.

Ce premier partenariat devrait donc être logiquement suivi d’autres annonces dans le même sens.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGmail pour Android intègre les messageries concurrentes
Article suivantPourquoi Mercure est si sombre ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here