iCloud : Apple s’aligne sur les prix de la concurrence

Alors que tous les acteurs du stockage en mode Cloud se livrent une guerre tarifaire, Apple entre dans la bataille en révisant ses tarifs à la baisse.

À l’instar des nouveaux tarifs annoncés par Amazon, Google, Microsoft, Dropbox et Box, tous acteurs du stockage en mode Cloud se livrent une guerre tarifaire. Avec son iCloud, Apple ne pouvait pas passer à côté de ce marché, raison pour laquelle la firme de Cupertino a révisé fortement à la baisse de ses prix.

Tout comme la concurrence, Apple propose un espace gratuit aux utilisateurs, en l’occurrence 5 Go.

Alors qu’un consommateur devait payer jusqu’à maintenant 32 euros par an pour pouvoir bénéficier de 20 Go de stockage, il ne devra payer plus que 0,99 euros par mois, soit un peu de moins de 12 euros par an, une économie très substantielle.

S’échelonnant de 5 Go à 1 To, l’offre Apple est répartie en cinq forfaits pour des tarifs échelonnés de 0 à 19,99€ par mois pour 1 To.
Il est à noter qu’Apple a fortement revu à la baisse de ses prix, mais que son offre reste encore chère vu qu’il faudra débourser 19,9 euros par mois contre seulement 10 euros sur Google Drive.

iCloud : comme ses concurrents, Apple baisse ses prix
iCloud : comme ses concurrents, Apple baisse ses prix

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : l’iPod n’est plus
Article suivantGmail : fuite de 5 millions d’identifiants

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here