iCoyote 10 : de la navigation GPS et des informations trafic en plus

La future version 10 de l’application iCoyote apportera plusieurs nouveautés, notamment la navigation GPS et les informations trafic, sans oublier les zones de danger.

Jusqu’à présent, l’application mobile iCoyote, pour iOS et Android, servait avant tout d’avertisseur de danger. Avec la prochaine arrivée de la version 10, attendue pour la mi-novembre, l’appli va avoir droit à une très importante évolution, la plus importante pour l’application mobile de Coyote.

Concrètement, cette future version 10 va toujours servir à annoncer les zones de danger. Mais en plus, elle proposera aussi de la navigation GPS ainsi que des informations sur le trafic.

Cela signifie qu’en plus des zones de danger, iCoyote 10 sera en mesure de guider l’utilisateur pour éviter autant que possible les embouteillages, ralentissements, travaux ou autres qui perturbent la circulation.

Avec cette version 10, Coyote va clairement proposer une application qui vise à rivaliser avec les solutions concurrentes, à commencer par l’application gratuite Waze, mais sans non plus oublier les autres que sont Here, NavMe, Sygic, ViaMichelin, etc.

Alors que les algorithmes de Coyote s’appuient sur des données fournies par une communauté de 4,8 millions d’éclaireurs, la question va être de savoir si les conseils proposés seront à la hauteur de ce que propose déjà la concurrence. Il semble par exemple difficile de pouvoir rivaliser avec la technologie HD Traffic de TomTom qui s’appuie des milliards de données collectées et analysées depuis plusieurs années.

En attendant de vérifier ce point, il est tout de même bon de relever que l’interface d’iCoyote 10 est claire et ergonomique, avec le choix entre deux modes d’affichage :

  • « Sonar » pour afficher une vue aérienne qui est pratique pour repérer les utilisateurs Coyote à proximité.
  • « Forecast » pour afficher une sorte de barre de progression sur laquelle le conducteur a un aperçu rapide des différentes zones de dangers ou perturbations à venir sur son itinéraire.

Il est important de souligner que iCoyote nécessite une connexion internet pour fonctionner, que les données sont mises à jour en permanence, ce qui n’est pas exemple pas le cas de Here qui est capable de télécharger les cartes sur son mobile.

Si la navigation gratuite et les informations de trafic feront partie des fonctionnalités gratuites proposées par iCoyote 10, il n’en sera pas de même pour les zones d’alerte et de danger qui restent soumises à un abonnement (12 euros par mois, 50 euros par an ou 90 euros pour deux ans).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPannes simultanées pour Netflix et Uber
Article suivantLow Power Mode : la fonctionnalité d’iOS 9 qui fait durer la batterie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here