IFA 2014 : Acer lève le voile sur les Switch 10 et 11

En plus de ses deux nouveaux convertibles les Aspire R13 et R14, Acer profite de l’IFA de Berlin pour lever le voile sur les Switch 10 et 11, deux nouveaux hybrides.

Acer complète sa gamme d’hybrides par les Switch 10 et 11, deux portables tactiles à écran détachables.

C’est derrière un verre de protection Gorilla Glass 3 que les Switch 10 proposent un écran de 10,1 de 1 920 x 1 200 ou 1 280 x 800 pixels. Equipé d’un Atom quad-core, de 2 Go de RAM et d’un espace de stockage allant de 32 à 64 Go de mémoire flash, il ne mesure que 8,9 mm d’épaisseur pour 580 grammes, un hybride équipé de Windows 8.1 et d’un abonnement d’un an à Office 365 Personal.

Avec les Switch 11, Acer propose différentes configurations autour d’un écran de 11,6 pouces, il peut être Full HD, doté d’un Core i5 de 4e génération, de 4 Go de mémoire vive et d’un SSD pouvant aller jusqu’à 128 Go, ou d’un écran plus modeste de 1 366 x 768, d’un Intel Atom Z3745 quad-core, de 2 Go de RAM et d’un stockage eMMC allant jusqu’à 64 Go. Deux ports USB sont disponibles dans les deux cas, comme la traditionnelle sortie HDMI, le lecteur de cartes SD et la connectivité Wi-Fi 802.11n et Bluetooth 4.0.

La série Switch 10 sera proposée dès septembre à un prix de départ de 299 euros alors que la série Switch 11 sera disponible en octobre à partir de 399 euros.

ACER SWITCH 10

ACER SWITCH 10

ACER SWITCH 11

ACER SWITCH 11

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIFA 2014 : Toshiba annonce l’Encore Mini sous Windows 8.1
Article suivantIFA 2014 : Acer lance un smartphone d’entrée de gamme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here