IFA 2014 : Toshiba persévère sur la voie du Chromebook

En profitant de l’IFA 2014 pour dévoiler son nouveau Chromebook, Toshiba annonce clairement son intention de persévérer sur cette voie.

Toshiba est visiblement satisfait de la réussite commerciale de son premier Chromebook lancé en début d’année, une raison suffisante pour que la marque japonaise profite du Salon de l’électronique IFA 2014 de Berlin pour dévoiler une version améliorée.

Ce nouveau Chromebook reste centré autour de la performance par watt, ce qui explique que le processeur dual-core Intel Celeron 2955U Haswell cadencé à 1,4 GHz, la mémoire vive Low-Power et le stockage flash restent d’actualité, tout comme l’écran IPS de 13,3 pouces en 1366 x 768 pixels. Ce souci de la consommation permet d’ailleurs à ce Chromebook de voir son autonomie passer de 9 à 11,5 heures.

Les améliorations de ce nouveau modèle sont à chercher du côté de son châssis allégé qui fait passer le poids de l’ensemble de 1,5 à 1,35 kg, mais aussi au niveau de la nouvelle option Full HD assortie de 4 Go de RAM, contre 2 Go pour la version standard. Avec le support de la norme 802.11ac, la connectivité Wi-Fi devrait pouvoir théoriquement atteindre 1 Gbit/s.

Disponible en Europe à partir du premier trimestre 2015, cette nouvelle version du Chromebook de Toshiba est affichée à partir de 249 dollars, à 329 dollars pour la version Full HD.

IFA 2014 : Toshiba approfondit sa stratégie Chromebook
IFA 2014 : Toshiba approfondit sa stratégie Chromebook

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHealthKit : Apple modifie les conditions d’utilisation des données médicales
Article suivantApple : plus de 5 heures de panne sur l’App Store

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here