Ils reconstituent une partie de cerveau de rat sur ordinateur et réussissent à le stimuler

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) ont réussi la prouesse de reconstituer une partie de cerveau de rat sur un ordinateur, mais aussi de le stimuler.

Comme l’explique la publication faite dans la prestigieuse revue scientifique Cell, des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) sont parvenus à reconstituer sur ordinateur une partie de cerveau de rat.

Cette prouesse a été réalisée dans le cadre du Blue Brain Project, un programme appartenant au Human Brain Project européen.

Les neuroscientifiques ont tout d’abord étudié le fonctionnement et les circuits d’un échantillon de 14 000 neurones d’un néocortex de rat, avant de le reconstituer son architecture neuronale sur ordinateur.

Plus impressionnants encore, ils ont stimulé ce modèle virtuel, avec un influx correspondant à une excitation des moustaches du rat, et constaté que la réaction de leur modèle était similaire à celle du cerveau des rats réels.

Ces travaux devraient fournir de nouveaux moyens pour étudier les mécanismes de la mémoire, notamment différencier les états cérébraux normaux des anormaux, c’est-à-dire différencier l’éveil, la somnolence, le sommeil de l’épilepsie et des autres troubles cérébraux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédenteX : Mitsubishi va présenter son SUV 100% électrique
Article suivantiPhone 6S : bonne ou mauvaise, son autonomie dépend du fournisseur de puces

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here