iMac 27 pouces : un écran exceptionnel et des performances phénoménales

Avec son écran Retina de 27 pouces, le nouvel iMac dispose d’un écran exceptionnel alors que sa configuration lui procure des performances phénoménales.

Toujours aussi fin et racé, le nouvel iMac Retina est toujours aussi ambivalent en étant à la frontière entre le monde grand public et professionnel : tout le monde peut en effet y trouver son compte, que cela soit pour les jeux vidéo ou la manipulation graphique.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, l’écran 5K de l’iMac 27 pouces affiche un niveau de détail époustouflant, pour une lisibilité et un rendu du contraste des couleurs qui rendent hommage à tout ce qui peut être affiché, du simple texte aux photos et vidéos en très hautes résolutions. Le seul bémol serait peut-être que les sites à proposer une telle qualité sont encore trop rares.

Pour se convaincre de cette qualité, il suffit de lancer Final Cut Pro ou iMovie en pleine résolution pour se rendre par soi-même de tout le confort de cet affichage en 5 120 x 2 880 pixels, une résolution nettement supérieure aux 2 880 x 1 800 pixels du MacBook Pro. Jouer avec la résolution permet d’ailleurs d’afficher plus de contenu à l’écran, très pratique pour travailler simultanément avec plusieurs documents ouverts.

Hormis la partie affichage, l’iMac 27 pouces regorge de performances, notamment grâce aux options Core i7 à 4 GHz (+250 euros) et AMD Radeon R9 M295X doté de 4 Go de mémoire vidéo (+250 euros). Ces options montent la facture de cet iMac à 3100 euros, mais pour des performances véritablement phénoménales.

Pour s’en convaincre, cette configuration supplante son prédécesseur sur les tests réalisés avec Geekbench 3, ce qui confirme que l’iMac 27 pouces bénéficie d’une configuration plus que satisfaisante pour la plupart des usages professionnels. Ce sentiment est confirmé par des tests réalisés avec l’application de filtres lourds dans Photoshop, du calcul d’images avec Cinebench, ou encore le rendu vidéo de Final Cut : dans tous les cas cet iMac Retina 5k fait mieux que le Mac Pro 2013.

Même si on peut regretter qu’Apple n’ait pas opté pour des puces graphiques Nvidia haut de gamme, cela n’empêche pas cet iMac édition 2014 de faire mieux que ses prédécesseurs sous Windows, avec 3DMark Vantage. Des titres comme « Batman : Arkham City » pour Mac OS X sont d’une fluidité et d’une beauté tout simplement bluffantes.

Alors que la solution SSD est la meilleure solution en matière de stockage, le choix d’un disque Fusion Drive pour l’iMac 27 pouces est un excellent compromis avec des pointes en écritures à 311 Mo/s et en lecture à 633,9 Mo/s.

Pour finir, il est tout de même bon de souligner que tout n’est pas parfait dans ce nouvel iMac. À l’instar des autres modèles de la gamme, cette machine n’est pas très évolutive. Ce n’est pas pour rien que le site spécialisé iFixi a donné une note de seulement 5/à cet iMac Retina 5K, car la machine n’est pas la plus facile à mettre à jour.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJawbone dévoile deux nouveaux bracelets connectés : Move UP et UP3
Article suivantLa chanteuse Taylor Swift dit stop à Spotify

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here