iMac : vous avez dit évolutif ?

Du côté de chez Apple, les produits sont de moins en moins conçus pour être évolutif, c’est ce qu’affirme iFixit au sujet des derniers iMac où il est quasiment impossible d’ajouter de la RAM.

Que les bricoleurs adeptes de leur iMac oublient leur tournevis et outres outils, le terme « évolutif » semble de plus en plus absent du vocabulaire d’Apple. En effet, selon une étude réalisée par iFixit, il est quasiment impossible d’installer plus de mémoire vive (RAM) dans son iMac sans démonter tout l’ordinateur. Les utilisateurs sont donc condamnés à débourser le prix fort dès l’achat !

Le dernier iMac d’Apple est commercialisé depuis le 30 novembre pour environ 1349 euros (21,5 pouces). Selon l’évaluation d’iFixit, il obtient la note de 3 sur 10 sur son évolutivité ou sur la possibilité laissée à l’utilisateur de tout simplement changer une pièce, telle qu’une barrette mémoire. La note est tellement mauvaise qu’iFixit recommande même au bricoleur de privilégier la version de 2011 qui avait récolté la note de 7 sur 10.

Paradoxalement, si le modèle 21,5 pouces est quasiment indémontable, le modèle de 27 pouces voit la tâche simplifiée pour les bricoleurs. Où est donc la logique d’Apple ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Web 2012 : le rendez-vous annuel de la Tech française
Article suivantiPhone 5S : déjà des clichés ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here