iMessage : Apple échappe à une action collective

Pour avoir perdu des messages en passant d’un iPhone à un smartphone Android, une utilisatrice a lancé une action collective contre Apple. Heureusement pour la marque à la pomme, l’action n’a pas abouti.

Adrienne Moore a déposé une plainte en action collective contre Apple en novembre 2014. Elle accuse la marque à la pomme de lui avoir fait perdre plusieurs messages lorsqu’elle a abandonné son iPhone au profit d’un smartphone Android.

C’est la juge de district Lucy Koh qui était en charge de cette affaire. Dans sa décision, elle indique qu’elle ne peut pas octroyer le statut d’action collective à cette plainte vue que les plaignants n’ont pas pu la convaincre d’avoir subi un désagrément dû « aux interférences ou violation contractuelle » d’iMessage.

Même si la juge reconnait qu’il y a en effet « des défauts systématiques pouvant entraîner une interruption des services de messages », elle précise « qu’Apple soit fautif ou non, il n’y a pas assez de preuves ». De fait, elle suggère à Adrienne Moore de laisser tomber son action en justice.

Cette décision est bien évidemment un soulagement pour Apple vu qu’elle signifie que la firme de Cupertino n’aura pas à trouver un accord à l’amiable, moyennant un fort dédommagement, pour clore cette affaire.

Il est à préciser que, quelques jours avant le dépôt de cette plainte, Apple avait mis en ligne un outil pour se désenregistrer d’iMessage, ce qui résout ce problème.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité