Impossible d’échapper à la pub vidéo imposée par YouTube !

Pour Google, les internautes qui regardent des vidéos sur YouTube, c’est bien. Mais s’ils regardent des vidéos, c’est encore mieux pour le géant du web. C’est pour cette raison que la firme californienne a développé un nouveau format publicitaire plus adapté à la consommation vidéo sur smartphones. Ce format sera proposé à partir de mai.

La particularité de ce nouveau format est que l’utilisateur ne pourra plus échapper à une publicité de 6 secondes avec la disparition de la touche « Ignorer l’annonce ». Selon Google, ce format s’affichera en priorité sur smartphone et sera proposé en complément des formats déjà existants, comme le très répandu TrueView permettant justement d’ignorer les annonces après 5 secondes.

En proposant ce nouveau format publicitaire, baptisé Bumper Ads, le but de Google est bien évidemment de monétiser encore plus son milliard d’utilisateurs YouTube. Bien évidemment que son objectif est de renforcer les revenus de sa régie publicitaire, la première régie publicitaire au monde, en augmentant l’impact des campagnes. « Les revenus générés par YouTube continuent de croître de manière très significative, une croissance principalement conduite par les vidéos publicitaires » a d’ailleurs récemment déclaré Ruth Porat, la directrice financière du groupe Alphabet. La firme de Mountain View affirme également que ce nouveau format permettra de créer « des haïkus de la vidéo publicitaire ».

« Même dans le salon, beaucoup de gens préfèrent regarder [des vidéos] sur leur smartphone – pour le contrôle, la personnalisation et la facilité qu’il offre. Et comme les habitudes d’écoute changent, nous travaillons à introduire de nouveaux formats adaptés à ces habitudes », explique Zach Lupei, le responsable des publicités vidéo chez Google. Il ajoute que ce nouveau format a été spécialement conçu pour les 18-49 ans.

Alors qu’il va devenir impossible d’échapper à la pub vidéo imposée par YouTube, il est bon de rappeler qu’il toujours possible d’y échapper… en dix dollars par mois pour s’abonner à YouTube Red, la version payante de la plateforme. Dans ce cas, l’utilisateur évite la publicité. Malheureusement, cette offre n’est pas encore disponible en France, mais uniquement aux États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMort de la loi de Moore ? Pas encore selon le PDG d’Intel !
Article suivantDécouvrir Mars sous tous les angles grâce à une vidéo à 360 degrés
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, j’ai voulu diffuser des vidéos sur ma chaine youtube, et des pubs diffusées et imposées sur mes vidéos, soit disant droit d’auteur ?? … je ne comprends pas, mais de plus en plus internet est remplie des pub à gogo partout !!!… non seulement on paye l’abonnement internet aux opérateurs … bientôt on payera les sites à regarder etc. c’est un l’abyrinthe de fric à gogo !!!! beaucoup y vivent, certes, mais surtout d’autres brassent des milliards de frics aux détriments des internautes, en ayant un monopole dans les pays !!!… Comment y remédier à ce phénomène internet capitaliste ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here