Impression 3D : de la laine pour faire des oursons [VIDÉO]

Comme l’explique le professeur Scott Hudson, « Nous élargissons la gamme de matériaux disponibles pour l’impression 3D », ce qui explique l’utilisation de laine pour imprimer des oursons en 3D.

C’est à l’instigation de la Walt Disney Company, que l’Université de Carnegie Mellon et les laboratoires Disney Research ont développé une imprimante 3D utilisant de la laine comme matériel. C’est grâce à la technique du feutrage à l’aiguille que cette imprimante est capable de créer des objets en relief à partir de textiles.

Concrètement, le filament utilisé pour la fabrication d’objets en plastique est simplement remplacé par un fil de laine. Une aiguille venant piquer la laine pour créer le volume.

Cette technique, recourant à l’utilisation de textiles, serait par exemple parfaitement appropriée à l’impression 3D de vêtements, de peluches, et pourquoi pas de tous les objets souples.

C’est dans ce sens que Scott Hudson, professeur à l’Human-Computer Interaction Institute de l’Université Carnegie Mellon, justifie l’emploi de la laine par le fait que « Nous élargissons la gamme de matériaux disponibles pour l’impression 3D afin d’ouvrir de nouvelles perspectives de production ».

Disney imprime en 3D de petits oursons en laine
Disney imprime en 3D de petits oursons en laine

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS : Yahoo! Mail met en avant des synergies avec d’autres produits
Article suivantPublicité mobile : lancement de Facebook Audience Network

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here