Infiniti : un nouveau 3,0 litres V6 double turbo pour la gamme VR

En présentant un nouveau 3,0 litres V6 double, Infiniti dévoile un moteur plus compact, léger et abouti, le tout pour une puissance et un couple accrus. Plus que cela, le constructeur présente la gamme VR.

Infiniti s’est longtemps appuyé sur sa gamme de moteur VQ, une série de blocs moteurs qui a été souvent primée. De 1995 à 2008, le magazine Ward l’a référencé comme l’un des 10 meilleurs moteurs au monde. Aujourd’hui, le VQ laisse la place au VR.

Pour sa gamme VR, Infiniti vient justement de dévoiler un nouveau moteur V6 bi-turbo de 3,0 litres. Il s’agit tout simplement du moteur V6 le plus compact, léger et abouti jamais proposé par le constructeur. Il équipera certains modèles dès le courant de cette année. Dans sa version de base, ce moteur délivre 300 ch à 6400 tr/min, et un couple max de 400 Nm entre 1600 et 5200 tr/min. Dans sa version 400 ch, le couple maximal est de 475 Nm.

L’efficience du moteur a aussi été améliorée vu que la puissance est délivrée avec une consommation en carburant réduite de 6,7% pour la version à 400 ch. En termes d’efficacité, ce moteur possède un des meilleurs ratios puissance/efficacité de sa catégorie. Grâce à un nouveau système bi-turbo, les performances sont améliorées alors que les réponses sont lisses, avec des accélérations immédiates.

Par rapport au bloc précédent, le nouveau moteur pèse 14,1 kg de moins (194,8 kg). De fait, il est plus léger, donc également plus efficace de ce point de vue en améliorant l’efficacité mécanique.

Pour ce nouveau 3,0 litres V6 double turbo pour la gamme VR, les ingénieurs d’Infiniti ont doté cette motorisation de technologies innovantes, comme un système d’injection directe essence à haute pression, une commande de phasage de distribution variable pour améliorer l’efficacité et réduire la consommation, un nouveau procédé de revêtement de l’alésage des cylindres, ou encore l’adoption d’un nouveau collecteur d’échappement intégré dans la culasse pour positionner le convertisseur catalytique plus près du moteur.

nissan-engine-nissan-engine-museum

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung Galaxy S7 : 10 caractéristiques importantes du prochain fleuron de Samsung
Article suivantCES 2016 : un écran OLED hyper flexible sur le stand de LG

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here