Informatique : guichets, microblogage et imagettes entrent dans le vocabulaire

La Commission Générale de Terminologie et de Néologie a une nouvelle fois pris en compte les terminologies anglophones de l’informatique et de l’internet pour proposer des équivalences françaises.

Vous êtes priés de ne pas rire, la Commission Générale de Terminologie et de Néologie a une nouvelle fois frappé en prenant en compte les terminologies anglophones de l’informatique et de l’internet pour en proposer des équivalences françaises.

Après les données ouvertes, les mégadonnées et la production participative, c’est aux guichets et arrière-guichets de faire leurs entrées dans la terminologie française, des termes qui désignent les front et back office.

Plutôt que d’utiliser le terme microblogging, il faudra désormais privilégier celui de microblogage, ce qui signifie également que la page du profil d’un tel site internet devient un microblogue, ou encore que l’on ne tweete plus, on microblogue.

De la même manière, il faudra remplacer le terme thumbnail par celui d’imagette, un terme qui qualifie une image dont la taille a été réduite par rapport à l’original pour limiter son encombrement dans l’espace d’affichage.

Français : le vocabulaire informatique et de l'internet ajusté

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFaut-il installer iOS 8 ?
Article suivantWindows 9 : on en saura plus le 30 septembre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here