Informatique : tous les câbles ne sont pas bons à l’usage

Guide sur les faux câbles : évitez de vous faire arnaquer

Comme dans beaucoup de domaines, les câbles informatiques n’échappent pas aux risques d’arnaque. Comment faire pour ne pas tomber dans les pièges ?

Comme dans toutes choses, il y a de bons câbles et de mauvais câbles, mais comment faire la différence ?

La première règle est simple, c’est de faire confiance à votre jugement. Même si vous n’êtes pas très doués en informatique, remplacer un câble défectueux par exactement le même est faisable par tous, il suffit d’attentivement comparer les deux modèles, le nouveau et l’ancien.

Dans d’autres cas, cela peut être plus pernicieux, notamment lorsqu’un vendeur vous pousse à changer tous vos câbles pour passer à la norme suivante. Si cela marchait très bien avant, il ne faut surtout pas changer, ce n’est souvent pas nécessaire !

Après, lorsque vous cherchez un câble pour un nouvel appareil, il faut par exemple savoir que les câbles Lightning pour votre iPhone doivent être certifiés. Un câble authentique est certes plus cher, mais vous fournit aussi de meilleures garanties de fonctionnement. Pour le reconnaitre, son embout USB est lisse, ou la pièce blanche du connecteur a des contours arrondis.

Un autre classique, c’est celui des câbles HDMI vers VGA, des câbles parfaitement inutile si vous ne disposez pas d’un convertisseur HDMI vers VGA, le câble tout seul ne servant à rien.

Certains câbles Dual link (double lien) sont aussi sources d’arnaques. Même s’ils possèdent les connecteurs 24 broches, tous les modes ne sont pas supportés. Seul un contrôle électrique permet de faire le test. Par contre, il est bon de savoir que les « véritables » câbles Dual Link sont plus épais et un peu plus chers.

À l’exception d’un clip de sécurité, les câbles SATA II et SATA III sont parfaitement compatibles en termes de vitesse de transfert.

Pour finir, malgré le baratin des vendeurs, il faut savoir que les câbles HDMI supportent parfaitement la 3D, la 4K ou le HDMI 2.0. Les connecteurs plaqués or ou cuivre ne vous apporteront donc rien de plus !

Donc prudence, soyez vigilant lorsque vous acheter un câble informatique.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentPublicité dans Firefox : oui, mais pas tout de suite
Article suivantSFR : prime exceptionnelle de 2 000 euros pour la fusion avec Numericable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here