Accueil » Technologie » Informatique : un virus qui utilise de la pédopornographie

Informatique : un virus qui utilise de la pédopornographie

Une nouvelle forme de cybercriminalité est en train d’apparaitre en Europe. Des hackeurs utilisent du matériel pédopornographique pour tenter de soutirer de l’argent aux victimes.

Des centaines de cas ont déjà été signalés aux Pays-Bas, quelques-uns en Belgique, une nouvelle forme de cybercriminalité est en train d’apparaitre en Europe. Ce nouveau genre d’attaque utilise un virus informatique pour déposer du matériel pédopornographique sur les PC des victimes. Ensuite, une fenêtre apparait pour annoncer que l’ordinateur a été bloqué en raison d’une infraction à la loi et qu’il ne sera débloqué que moyennant le paiement d’une « amende ».

Plusieurs variantes existent, celles qui affichent des images de pornographie enfantine ou celles qui n’affichent que le message d’avertissement. L’idée de cette nouvelle forme de cybercriminalité est très simple, c’est de jouer sur le sentiment de culpabilité des victimes pour tenter de leur soutirer de l’argent.

Il est recommandé de ne surtout pas céder au chantage et, bien évidement de nettoyer son ordinateur au plus vite.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Est-ce que l'intelligence artificielle peut découvrir des failles ? La DARPA l'espère

La DARPA veut de l’intelligence artificielle pour trouver les failles

À l’heure actuelle, les failles informatiques sont découvertes manuellement, ce qui est inefficace selon la …

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter !

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article ! Ma fille à été victime de virus… !

  2. Effectivement il m’ai déjà arrivé ce genre de situation, car j’avais voulu faire télécharger une vidéo et je suis tombée sur une image à caractère pornographique et mon ordinateur s’est retrouvé bloqué. J’ai effectué plusieurs manipulations pour relancer le système à une date ultérieure, et résultat ça a marché..
    N’importe qui peut-être visé. J’ai été choqué d’être tombée sur cette image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *