Innovation : les constructeurs automobiles foncent…

Entre les voitures connectées, les véhicules qui se parquent tout seuls, des capteurs de plus en plus innovants, les constructeurs automobiles misent tout sur l’innovation pour séduire les conducteurs.

Si nos voitures en foncièrement peu changées ces dernières années avec toujours un volant, quatre roues, un toit, etc. elles ont tout de même vécu une sacrée révolution technologique avec l’arrivée des nouvelles technologies. Ce sont avec des aides à la conduite, des systèmes de parcage automatique ou encore des systèmes d’informations connectés que les constructeurs innovent pour séduire les conducteurs.

Alors que le CES a dévoilé son lot de nouveautés dans ce sens, cette tendance à l’évolution est véritablement en plein boom chez tous les constructeurs.

C’est ainsi que Chrysler équipe en série sa nouvelle berline 200 de systèmes de sécurité comme des caméras vidéo incrustées dans le pare-brise pour détecter le marquage au sol pour savoir si le chauffeur s’écarte de sa file, des radars pour évaluer la distance du prochain véhicule ou encore un capteur pour détecter un véhicule dans l’angle mort.

Du côté de BMW, sa nouvelle i3 électrique aidera son chauffeur à trouver une place de stationnement, mais sera aussi capable de se garer presque automatiquement.

Si ces innovations sont encore souvent propriétaires, les annonces d’Apple et Google pour qu’iOS et Android s’adaptent aux voitures risquent par ailleurs de donner un nouveau coup de fouet à l’innovation dans le secteur de l’automobile.

Automobile : la course à l'innovation technologique des constructeurs
Automobile : la course à l’innovation technologique des constructeurs

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEspace : des scientifiques veulent tester une solution de nettoyage
Article suivantTendances : Facebook s'inspire des « Trending topics » de Twitter pour son « Trending »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here